Architecture ouverte pour une gestion optimale de l’information géospatiale

Date : 19 octobre 2016
Heure : 11:15 - 11:45
Salle : 512 C

Description de l'activité

La raréfaction de la main-d’œuvre spécialisée, les changements technologiques et les nouveaux paradigmes dans la communauté géomatique ont poussé la Division de la Géomatique de Transports Québec à rationaliser ses processus et moderniser son architecture géomatique.
 
La Division de la Géomatique a implanté un processus de stockage, de mise à jour et de diffusion de l’information géospatiale gravitant autour d’un catalogue de données géomatiques accessible en tout temps au personnel du Ministère.
Pour ce faire, La Division de la Géomatique a utilisé des logiciels libres et ouverts pour stocker et donner accès aux nombreux jeux de données. PostGres-PostGIS est utilisé comme source principale de stockage des données géospatiales au Ministère et le logiciel de catalogage Geonetwork permet de les visualiser, de consulter les métadonnées et de gérer les accès en téléchargement tant pour les utilisateurs internes que pour les partenaires externes. Geonetwork est largement utilisé par les gouvernements et organismes pour la diffusion de leurs informations géospatiales. Les logiciels ouverts Geoserver et Mapserver permettent la diffusion sous forme de service web du matériel cartographique en format matriciel (WMS) ou vectoriel (WFS). La Division de la Géomatique a de même utilisé le logiciel propriétaire FME/FMEServer de SafeSoftware afin d’ajouter une dimension « temps réel » à ses processus.
 
Le choix de ces solutions  sert d’outils de base à l’équipe géomatique, afin d’en assurer l’interopérabilité future. Il repose sur l’adhésion à des normes internationales pour le stockage, la diffusion et la description, tel l’ISO 19139, le CSW et un ensemble de normes de l’Open Geospatial Consortium (OGC), auxquelles le Ministère se conforme en matière de données géospatiales.

 

 

Intervenant(s)

Marc Chikhani

Lieu d'études/travail

Transports Québec

Profil de l'intervenant(s)

Marc Chikhani est analyste en Géomatique à Transports Québec. Il est détenteur d’un baccalauréat en biologie (environnement) et d’un DESS en systèmes d’information géographique. Il s’intéresse aux nouvelles technologies en SIG, plus particulièrement aux technologies ouvertes, ainsi qu’aux dimensions géographiques des problématiques environnementales contemporaines.