Le trio gagnant de l'Infrastructure de géomatique ouverte (IGO) : une mise en commun, une communauté et des services web

Date : October 19th 2016
Hour : 15:00 - 15:30
Room : Salle C

Description de l'atelier

Mots-clés  : logiciel libre, communauté, OpenLayers, MapServer, git, services web

Thème  : données ouvertes, mutualisation, partage

Résumé:  

IGO (http://igouverte.org/) est une solution Web libre et gratuite en géomatique. Le lancement d'IGO a été réalisé en août 2015. Afin d'assurer la pérennité de cette infrastructure géomatique, plusieurs défis restent à surmonter, selon une étude de l'ÉNAP publiée récemment. Comme pistes pour l'avenir, le trio gagnant d'IGO sont  : une mise en commun, une communauté active et des services web partageables.

Voici la liste des logiciels utilisées et librairies supportant IGO : UMN MapServer, PHPalcon, OpenLayers, Bootstrap, MapCache, PostgreSQL/PostGIS (et Oracle), OpenStreetMap Routing, etc. Son code source est géré dans GitHub.com, une plate-forme Web dédiée à l’hébergement et au développement de logiciels libres permettant également les interactions de la communauté.

IGO a été conçue grâce à un réseau d’échange regroupant des spécialistes en géomatique provenant de plusieurs ministères et organismes de l'Administration publique québécoise. Elle permet de tirer profit entre autres d’une multitude de données géographiques ouvertes (patrimoine culturel, territoires agricoles, écoles, casernes d’incendie, villages relais, etc.) grâce à une interface cartographique accessible par un navigateur Web. Toute la communauté géomatique ainsi que les entreprises, les municipalités, les développeurs et même les citoyens peuvent en profiter.

Les internautes de partout dans le monde sont encouragés à contribuer à IGO de plusieurs façons en vue de l’améliorer, et ce, au bénéfice de ses utilisateurs. Ainsi, par son développement basé sur un modèle collaboratif (« open source »), il est en constante évolution.

IGO respecte les standards ouverts internationaux en géomatique et s'appuie sur des logiciels libres existants dans l'industrie. Il est également le premier projet de logiciel à utiliser une licence libre en français produite par le gouvernement du Québec.

Author(s)

Nicolas Gignac

Lieu d'études/travail

Ministère de la Sécurité publique du Québec

Profil du conférencier

M. Nicolas Gignac est conseiller en géomatique pour le ministère de la Sécurité publique (MSP) du Québec depuis plus de 7 ans. Il est le représentant du MSP au comité technique d'IGO. Il travaille notamment au développement de services et produits à partir de logiciels libres et gratuits pour des besoins de sécurité civile et afin de soutenir la communauté gouvernementale en données ouvertes. De plus, il possède de l’expérience de gestion de projets internationaux.